ActualitésLa familleLe néflierLa fabriqueLe makhilaArtisans au Pays Basque

Infos, coordonnées, plan du site

Retour à l'accueil




 

12
AUTOMNE 2009

2009-ko UDAZKENA
 

L'automne finissant, nous voici arrivés au moment de passer les tiges de néflier au four. Il s'agit d'un moment délicat qui permet, après écorçage, de découvrir les cicatrices fabriquées par le bois vivant au cours de sa croissance depuis le printemps.

vue du four qui sert à ecorcer les tiges de néflier mespilus germanica

Fidèle à la mémoire de Jean Ainciart qui participa en 1924 à la création du Musée Basque de Bayonne par le don de 8 makhila de la collection familiale, l'atelier a donné les pièces utiles à la confection d'un stand temporaire dans le Musée.

pieces nécessaires au montage du makhila panoplie des makilas au Musée Basque de Bayonne. On y voit 5 des 6 makilas offerts par Jean Ainciart
Quelques unes des pièces constitutives de nos makhila et la vitrine du Musée

Voici quelques unes des gravures réalisées récemment à l'atelier sur des pommeaux en argent.

pommeau gravé avec le blason de la Région Aquitaine

pommeau gravé avec cycliste de compétition

pommeau gravé avec feuille de ginko
Le léopard d'Aquitaine Un vélo de compétition Une feuille de ginko
pommeau gravé avec le logo de la ville de Biarritz à bras ouverts pommeau gravé avec les armes du Comte de Paris pommeau gravé avec un fraisier
Le logo de la ville de Biarritz Les armes du Comte de Paris Un fraisier

Media
Une partie de l'émission M6 Turbo a été tournée en octobre dernier dans notre atelier.
Le quotidien La République des Pyrénées a consacré les 14, 15 et 16 août une page à notre makhila, "une arme qui donne l'amour des belles choses". Signée Jacques Cauber. Sous-titre de la photo principale: "Charles Bergara, descendant à Larressore d'une longue lignée de faiseurs de makhilas".
Le Petit Futé Pays Basque 2009 dans sa collection Carnet de route dresse aussi le portrait en une page de Charles qui répond à diverses questions.
Le magazine Télé2 semaines de la fin octobre met en avant la canne de la fabrique de Larressore sous la plume de Sophie Denis.

un article sur le makhila dans le magazine Aladdin Le numéro de septembre 2009 du magazine Aladdin donne un article de Michel Doussy consacré à l'univers des cannes. Le makhila de Larressore y figure en bonne place.

 

makhila offert en chine
La Région Aquitaine offre un de nos makhila en Chine (Wuhan, Province de Hubei). Photo FR3.

Quelques remises de makhila

La Comtesse de Paris Le Comte de Paris, tout le monde l'a remarqué, est toujours accompagné de son makhila.
Son mariage à Arcangues a été l'occasion d'en offrir un à la Comtesse.
Le Comte de Paris

Romain Sicard, cycliste champion du monde sur route Espoirs
Sébastien Castella, torero
Jean-Louis Etcheto, journaliste de Sud Ouest, pour son départ à la retraite après 28 années d'agence au Pays Basque
L'Ambassadeur d'Argentine en France, Luis Ureta Saenz Peña
Manex Pagola, auteurs de nombreux travaux sur la société basque et parolier très connu, pour son prix d'honneur de la culture basque.
Yvette Roudy, ancienne ministre des Droits de la femme
Davis Ginola, footballeur et acteur

remise de son makila à Yvette Roudy à l'atelier   le makila du footballeur David Ginola
Yvette Roudy et Charles
  David Ginola

Passages récents à l'atelier

Monsieur rugby Canal + Éric Bayle
Antoine de Caunes, homme de télévision, acteur, scénariste et réalisateur
Pierre Bonte, journaliste, écrivain et homme de radio et de télévision
Pierre Bonte à l'atelier de Larressore avec Charles Bergara Le commentateur de rugby Eric Bayle avec Charles Bergara
Pierre Bonte
Éric Bayle et Charles devant l'atelier

Le makila à la pelote basque de Biarritz
La finale du Gant d'Or 2009 à Biarritz: un makhila pour chacun des joueurs de chistera vainqueurs
le logo du retour à la page principale des actualités

Makhila Ainciart Bergara
16 décembre 2009

Sauf précision, les textes et images sont la propriété de l'atelier
Retour haut de page