ActualitésLa familleLe néflierLa fabriqueLe makhilaArtisans au Pays Basque

Infos, coordonnées, plan du site

Retour à l'accueil




 

           3

PRINTEMPS 2004 
   
2004-ko    UDABERRIA
 

Tapisserie Diesse

Le 12 mars 2004 a été inaugurée à la mairie de Larressore la tapisserie dessinée par Matthieu Diesse et tissée à l'abbaye de Belloc. Elle montre l'articulation du village entre lande (larre) et herbe (soro). Elle reproduit quelques maisons anciennes. La rivière Nive est symbolisée de manière linéaire en partie basse de l'oeuvre et dévoile divers symboles qui ornent nos makhilas. Elle dresse le paysage des monts environnants (la Rhune, l'Ursuya et le Mondarain). Elle rappelle l'existence du haut lieu de l'enseignement que fut le collège séminaire fondé dans la première moitié du XVIIIè siècle.
Enfin, sur la partie gauche, elle donne à voir le fronton et le makhila, symbole de Larressore.

Diesse






L
e peintre et illustrateur Matthieu Diesse raconte son travail.
Au premier plan, Charles Bergara                      

 

Détail de la tapisserie avec la makhila et le fronton

        Détail tapisserie

MAKHILAREN ETXEA. La Maison du Makhila

Le makhila Ainciart-Bergara en 33 minutes

La Maison du Makhila, Makhilaren Etxea, vous présente une vidéo DVD sur grand écran qui retrace les étapes de la fabrication depuis la récolte du bois jusqu'au travail des viroles et du cuir en passant par le passage des tiges de néflier au four.
La Maison présente aussi des panneaux thématiques: les familles Ainciart et Bergara, le néflier, le makhila et le costume des Basques, les combats avec le makhila.
Téléphonez-nous pour les visites de groupes: 05 59 93 03 05
Entrée gratuite pour les enfants, 3 euros pour les adultes, tarif pour les groupes. Accès handicapés assuré.
Télécharger la présentation (pdf)

Taletxea vue du fronton Grange et jardin
La Maison du Makhila vue du fronton La grange et sa belle charpente
Grange et four Salle de projection
L'intérieur de la grange avec le four La salle de projection dans l'ancienne étable



Un reportage de 20 photos d'Olivier Pighetti est en ligne sur le site de l'agence Saola. Il est consacré à Charles Bergara et l'art du makhila.
Photo Pighetti
Le four pour écorcer les tiges de néflier
Photo Olivier Pighetti


2 èmes Journées des Métiers d'Art
Les Journées des Métiers d'Art ont été un succès lors de leur création en 2002.
La seconde édition est programmée les 15, 16 et 17 octobre 2004




3000 artisans d'art ouvriront alors les portes de leurs ateliers

 

Remises de makhilas Ainciart-Bergara
L
e Président du Mexique, Vicente Fox
L'écrivain Hélène Carrère d'Encausse
Christophe Hondelatte, journaliste
L'entraineur du Biarritz Olympique, Laurent Rodriguez
Victor Tchernomyrdine, ancien Premier Ministre de la Russie

Le sculpteur Jesus Echevarria
La devise de son makhila est:
Argiaren bila, zilatu dut harri
En recherchant la lumière, j'ai ciselé la pierre

BD de Tardi

 

Le troisième tome que le dessinateur TARDI a tiré du roman de Jean VAUTRIN Le cri du peuple est sorti. Après Les canons du 18 mars (extrait ci-dessus), L'espoir assassiné, voici La semaine sanglante (22-29 mai 1871). Il faudra toutefois attendre le 4ème pour savoir si Horace Grondin va retrouver Tarpagnan et lever le mystère du makhila et de sa devise Hitza hitz.
(Editions Casterman)


Le makhila Ainciart-Bergara à l'honneur

L
e journal de13 H de TF1 a consacré un reportage à notre makhila le 13 janvier. Merci à Jean-Pierre Pernaud de porter cette attention à l'artisanat traditionnel.
Logo TF1
La Gazette de l'Hotel Drouot dans son n° 38 du 31 octobre 2003 traitait des secrets et des vertus du makhila sous la signature de Pierre Gimeno.
Logo Hotel Drouot
Le prix Michel Mitrani, un makhila d'honneur de notre atelier, a été remis au réalisateur du film Capone, Jean-Marc Brandolo, à l'occasion du 17ème FIPA de Biarritz.
Logo FIPA 2003

Makhila Anciart-Bergara
Dernière mise à jour: mars 2004

Photos et textes sont la propriété de l'atelier (exceptée photo Pighetti)