ActualitésLa familleLe néflierLa fabriqueLe makhilaArtisans au Pays Basque

Infos, coordonnées, plan du site

Retour à l'accueil




 


5
ÉTÉ   2005
  2005-ko UDA


 

Pendant l'été le bois de néflier pousse et cicatrise la coupure qui a été faite à son écorce au printemps.
C'est cette réaction vivante qui donnera de belles cicatrices lors de la récolte à l'entrée de l'hiver.
Néflier marqué

Un dicton des voisins Béarnais souligne l'emploi un peu belliqueux que l'on a pu faire du néflier:
"Bouixa la rée dab ue serbiete de mesple"
Essuyer le dos avec une serviette de néflier
C'est à dire: battre, rosser


Virole de 1919

Nous assurons bien sûr les réparations des makhila produits par notre atelier.
C'est le cuir qu'il faut parfois retoucher: dragonne et poignée.

Voici ci-contre la virole d'un makhila plus récent car daté de 1919 et marqué LARRESSORE et AINCIART.

 

MAKHILA-ren ETXEA. La Maison du Makhila 
L'atelier où nous fabriquons est de taille modeste et nous avons ouvert en 2002 un espace situé sur le fronton de Larressore en face de l'atelier qui permet de visionner un film de 33 minutes.
Il retrace les étapes de la fabrication depuis la récolte du bois de néflier jusqu'à l'habillage à l'atelier en passant par le travail des tiges au four.
Cet espace présente aussi des panneaux thématiques: le makhila dans le costume des Basques, les combats au makhila, le néflier et la nèfle ainsi que les familles Ainciart et Bergara.
Ce film a été réalisé par Etienne Gary de 16Arts production sur commande du Musée Basque et l'Institut Culturel Basque.
Pour les visites de groupes, merci d'appeler au 05 59 93 03 05 (tarif spécial)
Entrée gratuite pour les enfants, 3 euros pour les adultes.
Accès aux personnes handicapées assuré.
Télécharger la feuille de présentation (pdf)

Charles Bergara décoré de la Légion d'Honneur

C'est au titre de la promotion du travail et compte tenu de ses 60 années d'activité que l'"artisan, fabricant de makhilas" Charles Bergara s'est vu attribué la Légion d'Honneur par décret du 31 décembre 2004.
C'est le professeur d'anthropologie de l'Université de Bordeaux Pierre Bidart qui a lui a remis la médaille au cours d'une cérémonie chaleureuse sur la place du fronton. Voici un petit extrait du discours qu'il avait soigneusement préparé:
" Vous n'êtes pas un homme traditionnel; vous êtes en revanche un homme de traditions, puisant dans le socle des traditions la sève de votre inspiration, la noblesse et l'efficacité de vos gestes, l'esthétique de votre oeuvre, et en même temps, votre manière et votre volonté de vous inscrire au coeur même de notre contemporanéité".

150 personnes devant l'atelier attentives au discours du Professeur Pierre Bidart
Pierre Bidart "en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés"remet à Charles les insignes de chevalier de la Légion d'Honneur
Yulen et Eztixu participent à la fête en habits du Labourd
Au cours de la réception, Pampi Laduche chante un poème écrit à l'intention de Charles

Sur l'air bien connu au Pays Basque d'une chanson qui célèbre la pelote, Pampi a imaginé 3 couplets en remerciement à Charles qui a tant fait pour ce sport.
Voici les deux derniers vers:

"Milesker Charles maitia eskainin bihotza
Etorri da eguna gun zu eskertzea"


"Aujourd'hui, le jour est venu de te remercier
Merci à toi, Charles, que nous aimons"

 

Le makhila Ainciart-Bergara à la télévision

TF1: le 25 novembre 2004, dans la nuit comme il se doit, dans HISTOIRES NATURELLES au Pays Basque avec "Doxpi", Peyo Dospital le rugbyman d'Espelette.
Il y avait aussi une excellente présentation de la chasse à la palombe au filet.
Emission d'Igor Barrère et Jean-Pierre Fleury

FR3: l'émission du samedi 22 janvier 2005 était consacrée à la région basque du Labourd.
Le makhila de Larressore était l'objet d'une séquence.
L
A RUÉE VERS L'AIR
Hélène Laurca, animatrice

 


 
Chaine Voyages: en février 2005, un 26 minutes consacré au Pays Basque et un passage à Larressore.
De François Cauwel.
... et dans la presse
Le numéro de février 2005 de la revue TGV Magazine consacrait deux pages à l'atelier de Larressore, à Charles Bergara et sa fille Nicole Bergara.
Sigature: Jules Lavie

Sous le titre: Retour de bâton
et avec le sous-titre: Objet de défense ou de décoration, le bâton traditionnel basque a traversé les âges en conservant ses mystères.

Quelques remises de makhila Ainciart-Bergara
le fipa de Biarritz

Chaque année le prix Mitrani est attribué au FIPA à Biarritz sous la forme d'un Makhila.
En janvier 2005, pour la 18ème édition, le makhila a été attribué aux réalisateurs de Tuez-les tous/Histoire d'un génocide au Rwanda.
Raphaël Glucksmann, David Hazan et Pierre Mezerette.


Le 23 janvier 2005, Jean-Pierre Raffarin est reçu dans Vivement Dimanche, l'émission présentée par Michel Drucker sur FRANCE 2.
Le film qui le présente montre des photos du makhila qu'il vient de recevoir et dont il se sert en montagne.


L'atelier sera au cloître de Bayonne
Photo Monum.fr

Comme chaque année depuis plus de 20 ans, les makhila de notre atelier seront présents à l'exposition des MÉTIERS D'ART de Bayonne 2005.
Rendez-vous au cloître médiéval de la cathédrale de Bayonne
12-21 août


Makhila Anciart-Bergara
Dernière mise à jour: juillet 2005

Les textes sont la propriété de l'atelier.