ActualitésLa familleLe néflierLa fabriqueLe makhilaArtisans au Pays Basque

Infos, coordonnées, plan du site

Retour à l'accueil




 

8
PRINTEMPS 2007
2007-ko UDABERRIA
 

Neffle commune des bois

La floraison du néflier se produit au mois de mai.
Des sépales de la fleur, la nèfle conservera 5 pointes. Le fruit abritera 5 noyaux très durs.
De nombreuses régions françaises ont fait de cette particularité une devinette:
- Qui a cinq ailes et cinq os et qui ne sait pas voler dans les bois ?
- La nèfle, bien sûr.

En Bretagne, on décrivait ainsi la nèfle: Pemp skouarnik, pemp kalonik, hag eul lostik barbichonnik.
Cinq petites oreilles, cinq petits coeurs et une petite queue toute frisottée.

Makhila de 1895

Un makhila de 1895




Signé J. AINCIART
LARRESSORE

Makhila de 1895

Vidéo clip
En ligne, quelques images de la fabrication du makhila Vidéo Gravure


Media
Chronique de Frédérick Gersal du mercredi 23 Mai 2007 sur France Info
Larressore
Dans ce petit village du Pays Basque, dans les Pyrénées Atlantiques, se trouve un merveilleux atelier de fabrication de "Makhilas", ces fameux bâtons traditionnels basques. Dans ce petit village typique, c'est un savoir faire ancestral qui nous est offert...
Belle promenade...
Atelier Larressore Logo de France Info Atelier Ainciart Bergara

Le makhila en main, je vais de par le monde.
(Makhila eskuan, nabila munduan)
Sous ce titre et avec la signature de Roseline Giusti-Wiedemann, le numéro 60 de la revue de la création en Aquitaine publie un article bien documenté sur notre makhila.
De belles photos d'Antoine Guilhem-Ducléon illustrent ces pages.
Le Festin

Un intemporel et exceptionnel compagnon de marche.
Le makhila est depuis des générations le plus beau et authentique bâton de marche. Simple bâton des fotêts basques, il est unique au monde.
Voici ce qu'écrit Pierre-Etienne Vincent dans le premier numéro de la revue Voyageur.
Les photos sont de Marc Dantan.
Voyageur, un esprit d'ailleurs.

Voyageur
Années Cinquante au Pays Basque

Nos années 50
Les éditions Sud Ouest viennent de publier sous la direction de François Trasbot un numéro hors série consacré aux années cinquante au Pays Basque .

Deux pages sont consacrées à la vie de Larressore autour de la pelote, du mus et du makhila avec Jean Bergara et son fils, Charles.

Un poinçon, un marteau, des mains expertes...La famille Ainciart Bergara perpétue la tradition.
La revue locale ETC...décrit les activités de notre atelier sous la forme de questions-réponses dans son numéro du printemps 2007.
"Nos makhilas se font sur mesure uniquement."

Etc

Rendez-vous
Combat de canne
Une démonstration de maniement de la canne de combat sur le fronton de Larressore.
Combat de canne2
Les internationaux de France de canne de combat viennent d'être organisés au mois de mars par l'association FAST64 de Biarritz.
Il s'agissait de la première compétition de ce niveau au Pays Basque.
Affiche
Bannière AUPA BO
L'atelier a offert un makhila à l'association AUPA Biarritz Olympique dans le cadre de la confection par le club des supporters d'un tifo géant pour les rencontres de rugby.
FIPA Biarritz
FIPA 2007 Biarritz
Janvier 2007

Comme chaque année, le prix Mistrani est récompensé d'un makhila.
Il a été décerné aux réalisateurs de Rafah, Chroniques d'une ville dans la bande de Gaza.
Ci-contre: le maire de Biarritz remet un makhila à P-H. Deleau (Photo FIPA).
FIPA 2007

Quelques devises
Voir quelques devises de notre atelier
Le client choisit sa devise. Celle-ci sera traduite en basque et gravée sur la virole du haut.
Parmi les devises récentes:
Kaskoz kasko pottorekin ibil zaite makhila hunekin
Va avec ce makhila de sommet en sommet avec les pottoks.
Gizon xintxoa bihotz ona beti egonen gure laguna
Homme sage au grand coeur, tu resteras toujours notre ami.
Gure anaitasunaren lekua
En témoignage de notre amitié.
Elgarrekin geroa egiteko
Bâtir l'avenir ensemble.
I
zan zira hots emaile
Tu as été un guide.

Visites et remises
Aviron et Olympique Lyon
Le makhila offert à Borja Jauregui maire de Fontarabie (Hondarrabia) par le maire d'Hendaye, Kotte Ecenarro.
Photo Hendaye
Soeurs Consolation
Le makhila offert par l'Aviron Bayonnais au président Aulas de l'Olympique Lyonnais (Coupe de France de football) Hendaye Fontarrabie Les soeurs de la consolation avec Charles Bergara dans l'atelier

L'association des supporters du Biarritz Olympique, AUPA BO, remettent un makhila à Thomas Liévremont.
"
Agur Jauna, milesker Cap'tain Thomas"
Photo Aupa BO

Makhila Ainciart Bergara
Mai 2007

Sauf précision, les textes et images sont la propriété de l'atelier
Retour haut de page