virole de 1889 d'un makila Ainciart

union jack pour aller vers les pages du site makila Ainciart Bergara en anglais

le drapeau basque pour aller vers les pages di site makila Ainciart Bergara en euskara

le drapeau national espagnol pour aller sur les pages du site makila Ainciart Bergara en espagnol

makila


L'atelier Ainciart Bergara fabrique le makhila à Larressore (Pays Basque)
depuis plus de 200 ans


Rendez-vous récents

Du 29 mars au 3 avril nous étions à l'exposition De main de maître
Espace Commines, 17 rue Commines à Paris 3e.
A l'occasion des JEMA 2017 avec 50 créateurs (MOF, Maitres d'art et EPV)
Le logo 2017 des Journées Européennes des Métiers d'Art

Pour ces JEMA, dont le thème était Savoir(-)faire du lien, nous avons organisé une exposition temporaire avec le photographe Daniel Velez à la Maison du Makhila, à Larressore. Daniel Velez, photojournaliste depuis plus de 50 ans, a toujours privilégié l’investigation, la photo informative, le coup de cœur, l’image qui se suffit à elle-même, synthétisant à elle seule l’ensemble de la situation. Il y proposait son regard sur la vie quotidienne au Pays Basque, sa vision de son Pays Basque durant ces 50 dernières années.
Du 31 mars au 8 avril.
Le charbonnier basque vu par Daniel Velez

Notre dernière vidéo: Météo à la carte sur FR3

Une des images de la video de Météo à la carte sur FR3


A la une des makhilas Ainciart Bergara

Trois images du makhila en argent doré à l'or fin

Notre édition limitée
Réalisée en novembre 2015 pour le Salon International du Patrimoine Culturel de Paris, cette édition limitée en argent 1er titre et aux anneaux d'or s’inspire de la joaillerie. Les contrastes mats et brillants du métal créent de véritables jeux de lumière qui magnifient les parties en plaqué or, lisses et sans gravure. Une création qui a nécessité la réalisation de nouveaux poinçons et des dizaines d’heures de travail.
Les 10 exemplaires de cette édition ont été vendus. Nous travaillons à des nouveautés pour 2017 et à une autre édition qui sera limitée aussi pour 2018.
Pour être tenu au courant, abonnez-vous à la newsletter de l'atelier.


Vidéo: la visite de Julie (Carnets de Julie) dans notre atelier en video:

makila Bâton traditionnel des Basques et objet d'art, le makhila ou makila symbolise toute une façon de vivre, de penser et d'honorer. Élégant, pratique, redoutable, objet de décoration comme de défense, signe distinctif ou compagnon de marche, il est un élément essentiel de la sensibilité basque.

Aujourd'hui, comme hier, notre makhila se transmet dans la famille
au fil des générations.

Fleuron de l'artisanat basque, le makhila ou makila est fabriqué par la famille Ainciart Bergara à Larressore, village du Pays Basque, depuis au moins 7 générations.

"Makhila" (ou makila) signifie "le bâton" dans la langue basque.

Découvrez au travers de ce site, le noble parcours de fabrication, le savoir faire ancestral de la seule famille basque qui fabrique les makhilas par tradition.

Comme le disait Marie-Jeanne Ainciart:
"Méfiez-vous des imitations".
Et exigez la signature Ainciart Bergara.


Nos makhilas (makilas)

Les trois modèles de makila de l'atelier Ainciart Bergara: makila cuir, makila d'honneur avec ou sans tresse





Distinctions récentes

makilaL'atelier Anciart Bergara vient de se voir attribuer une étoile dans le Guide Vert Michelin.
Il est désormais qualifié de site 2015 "intéressant".

l'affiche autocollante millesimée 2015 qu'arbore les sites retenus par le Guide Vert Michelinle logo du Guide Vert Michelin qui dit Testé et recommandé

makilaLe makhila de l'atelier Anciart Bergara a été inscrit à l'inventaire des Métiers d'Art Rares au titre de la Convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel.
Ce sont à la fois les savoir-faire variés nécessaires pour faire un makhila et la qualité de notre travail qui ont ainsi été distingués en 2012 par le ministère chargé de la Culture.

le logo de l'UNESCO version Patrimoine Culturel Immatérielle logo EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant

makilaL'atelier a aussi été labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant par le ministère de l'Économie. Il est ensuite devenu EPV Centenaire et Plus.
Il cotoit ainsi des maisons anciennes et prestigieuses comme Hermès, Lalique, Guerlain, Van Cleef ou Chanel.


Adresse, téléphone et fax de l'atelier au fronton de Larressore

Mentions légales